Conseiller financier : définition, missions, formation…

conseiller financier

Le métier de conseiller financier suscite de plus en plus d’intérêt, dans un contexte économique incertain où chacun cherche à optimiser et sécuriser ses placements. Mais que fait réellement un conseiller financier ? Quel parcours suivre pour exercer ce métier ? Eléments de réponse.

Qu’est-ce qu’un conseiller financier ?

Un conseiller financier est un professionnel qui accompagne une clientèle dans la gestion de son patrimoine financier. Son rôle est de fournir des recommandations personnalisées à ses clients pour les aider à prendre les meilleures décisions concernant leurs placements et investissements.

Il analyse la situation patrimoniale et les objectifs de ses clients pour leur proposer des solutions d’épargne, d’investissement et de financement adaptées à leur profil. Le conseiller financier exerce une fonction de conseil et d’orientation.

Quelles sont les principales missions du conseiller financier ?

Le conseiller financier accompagne ses clients dans l’optimisation globale de leur situation patrimoniale. Son intervention débute par une analyse approfondie de leur situation financière personnelle actuelle. Il définit précisément leur profil d’investisseur, leurs objectifs et leur degré d’aversion au risque.

conseiller financier role

Sur cette base, il leur propose des solutions d’épargne et de placement adaptées à leur situation et à leurs ambitions : assurance vie, PEA, SCPI, PER, investissement immobilier… Il les accompagne également activement sur des projets spécifiques tels que la préparation de leur retraite, la planification d’une donation ou des stratégies de défiscalisation.

Sa mission consiste plus globalement à conseiller ses clients sur toutes les options permettant d’optimiser leur patrimoine en réduisant notamment leur fiscalité. Au fil du temps, il suit l’évolution des placements initiaux pour les faire évoluer si nécessaire. Et en parallèle, il tient ses clients régulièrement informés des tendances et mouvements des marchés financiers.

À lire  Les métiers d’avenir dans le domaine de l’ophtalmologie

Comment devenir conseiller financier ?

Plusieurs parcours mènent au métier de conseiller financier :

  • Un diplôme de niveau Bac+2 à Bac+5 spécialisé en banque, assurance, gestion de patrimoine
  • Une expérience professionnelle dans la banque, l’assurance ou la gestion d’actifs
  • L’obtention d’une carte professionnelle délivrée par l’AMF ou l’ORIAS
  • Une formation continue régulière pour rester à jour des évolutions

Un métier encadré par la loi

Le métier de conseiller financier est réglementé. Il doit respecter des règles strictes en matière de déontologie et de protection du client. Sa pratique est supervisée par l’Autorité des Marchés Financiers et l’ACPR Banque de France.

Le conseiller financier est soumis à des obligations de moyens. Il doit agir au mieux des intérêts de ses clients. Sa responsabilité peut être engagée en cas de manquement.

Où travaillent les conseillers financiers ?

On retrouve des conseillers financiers exerçant au sein de différentes structures, en fonction du positionnement et des expertises de chacune.

Tout d’abord, les banques privées emploient fréquemment ce type de profils pour accompagner leurs clients fortunés dans la gestion de leur patrimoine global. Les compagnies d’assurance font également appel à eux, notamment pour promouvoir leurs solutions d’épargne et de retraite.

Par ailleurs, il existe des sociétés de gestion de patrimoine 100% dédiées au conseil financier indépendant. Les cabinets en gestion de patrimoine mobilisent aussi souvent ces compétences pointues. Enfin, certains conseillers choisissent un statut de travailleur indépendant au sein de réseaux spécialisés en conseil financier. Ils peuvent alors gérer leur propre portefeuille clients.

Point de vue géographique, on retrouve des conseillers financiers partout en France, de Nice à Paris.

À lire  5 professions insolites pour se lancer en indépendant

Combien gagne un conseiller financier ?

La rémunération moyenne d’un conseiller financier débutant tourne autour de 2 000 € nets par mois. Un conseiller confirmé peut gagner entre 4 000 et 8 000 € nets selon son niveau d’expertise et d’ancienneté.

Les conseillers à leur compte sont rémunérés par des honoraires et commissions sur les placements réalisés pour leurs clients.

Peut-on exercer ce métier comme indépendant ?

Il est tout à fait possible de devenir conseiller financier indépendant. Cela permet de choisir librement ses clients et de bénéficier de revenus plus importants qu’en tant que salarié.

Il faut toutefois disposer d’un important portefeuille clientèle et avoir une expertise reconnue dans la gestion de patrimoine pour s’installer à son compte. La démarche commerciale est également primordiale.

Le métier de conseiller financier offre donc des perspectives intéressantes pour ceux qui souhaitent allier expertise technique et qualités relationnelles. Avec un bon sens du contact et un intérêt pour la finance, il est possible de se lancer dans cette voie professionnelle stimulante.